Recherche

Katie Jarvis présente sa thèse sur les Dames des Halles

Le rôle des Dames de la halle, notamment les 5 et 6 octobre 1789, a été célébré dès août 1793, mais il demeure cependant assez mal connu (si l’on excepte les travaux d’Albert Mathiez et, récemment, de Michalik Kerstin). Ce monument révolutionnaire, on le contourne prudemment, non sans s’être découvert(e) au passage.

Une jeune historienne américaine, Katie Jarvis, a entrepris d’étudier à nouveaux frais les Dames des Halles, leur organisation et leur rôle dans la Révolution dans sa thèse : Politics in the Marketplace : The Popular Activism and Cultural Representation of the Dames des Halles during the French Revolution. La revue électronique de l’Institut d’histoire de la révolution française (IHRF) a reproduit la « position de thèse », en anglais.

Nous publions avec plaisir le résumé en français que Katie Jarvis a bien voulu nous adresser, en exprimant le souhait qu’il s’agisse du préalable à la traduction intégrale dans notre langue de ce travail nécessaire.

C. G.


THEREPSICORE QUÈS ACO ?

Un programme de recherches sur le théâtre pendant la Révolution et l’Empire

Le Centre d’Histoire « Espaces & Cultures » (CHEC, Université Blaise-Pascal, Clermont 2) a organisé depuis la fin des années 1990 plusieurs journées d’étude et colloques sur le théâtre en France entre Lumières et romantisme.