Hybridité des espaces de création et pluralité des formes scéniques en France 1760-1860

Appel à communication

Journée d’études, Clermont-Ferrand, mardi 17 octobre 2017

Comité d’organisation

Pauline BEAUCÉ (Mcf études théâtrales, Bordeaux Montaigne)

Sandrine DUBOUILH (Pr études théâtrales, Bordeaux Montaigne)

Cyril TRIOLAIRE (Mcf études théâtrales, Université Blaise Pascal)

Présentation

Cette journée se propose d’étudier les nouveaux espaces hybrides de production et de diffusion de spectacles, à Paris et en province, qui se développent à mesure que les entrepreneurs forains migrent vers le boulevard du Temple à Paris (1759) ou se réinventent ailleurs dans la capitale (Galeries du Palais royal, Champs-Élysées, La Muette…). Ces espaces émergent aussi en province dès le mitan des Lumières à la faveur de nouveaux projets urbanistiques (en centre-ville comme en périphérie) et de lieux originaux dévolus aux curiosités (les quais et la rue du Moulin à Nantes, la colline de Fourvière à Lyon, la Belle de Mai à Marseille, la Chartreuse à Bordeaux…). Une attention particulière sera notamment portée aux wauxhalls, aux colisées, aux cirques, aux panoramas, aux théâtres d’acrobates, de marionnettes et d’ombres chinoises... Leurs évolutions seront également à appréhender par-delà les épisodes révolutionnaires et impériaux, et particulièrement dès lors que les « nouveaux boulevards » parisiens (dès 1813-1818) et provinciaux (selon des temporalités plurielles) s’imposent comme les espaces incontournables de spectacles aux formes renouvelées.

Plus d’informations ici :

PDF - 171.7 ko

Échéance

Les propositions de communication, de 3000 signes maximum, accompagnées d’une courte biobibliographie, sont à envoyer aux trois organisateurs avant le 1er juin 2017 : pauline.beauce@ubordeaux-montaigne.fr ; cyril.trio@wanadoo.fr ; sandrine.dubouilh-frechet@u-bordeauxmontaigne.fr

7 février 2017
Thématique : Appels à contribution
  • Facebook
  • Facebook

Vos commentaires


Aucune réaction pour le moment.