Association Camille Desmoulins

(ACD)

Créée en 2001 à Guise

L’Association Camille Desmoulins (ACD) a été créée en 2001 à Guise, sa ville natale. Elle compte aujourd’hui une trentaine d’adhérents, qui se réunissent plusieurs fois par an. Son objet social est :

• étudier l’histoire de Camille Desmoulins, de la Révolution Française, des révolutions en général,
• susciter des événements culturels qui soient des applications de la Philosophie des Lumières,
• éclairer nos compatriotes sur leurs droit et leurs devoirs en république, avec d’autres développements culturels tels qu’avec le multimédia et autres.

Ses principales réalisations sont :

• la mise en valeur du Musée Camille Desmoulins de Guise, dont les acquisitions majeures sont le gilet de mariage de Camille et un exemplaire d’époque des 7 numéros du Vieux Cordelier,
• tous les ans, un hommage public au grand Révolutionnaire le 12 juillet, jour anniversaire de son appel à l’insurrection au Palais-Royal, en présence d’élus locaux,
• la pose, aux entrées de la ville de Guise, de panneaux signalétiques à l’effigie de Camille
• l’organisation chaque année d’une conférence-débat, dont les dernières ont été consacrées aux thèmes suivants :
o Evolution de l’Education Nationale depuis 1789 (en 2017),
o Les Valeurs de la République (en 2016),
o Crises financières et fiscales : causes profondes des Révolutions (en 2014),

Parmi ses projets pour 2018, nous pouvons citer entre autre :

• la poursuite de la mise en valeur du Musée, avec notamment la création de panneaux explicatifs décrivant les principales pièces en vitrine, et l’acquisition de nouveaux objets et documents
• la relance de notre demande de reconstruction de la Statue du Palais-Royal (dans le cadre du projet de Parcours de la Révolution française à Paris),
• la mise en œuvre de manifestations communes avec d’autres associations culturelles de la Région, en particulier celles dédiées à la mémoire des autres grands Révolutionnaires (Condorcet, Babeuf, Saint-Just, Robespierre,…),
• l’organisation à l’automne d’une conférence-débat qui, cette année, pourrait s’intituler Femmes et Révolutions,
• et enfin la poursuite de notre offensive pour mieux nous faire connaître des médias locaux, accueillir de nouveaux adhérents et profiter de notre statut d’Association d’Intérêt Général, afin de recueillir de nouveaux dons et subventions.

14 mai 2018
  • Facebook
  • Facebook

Vos commentaires


Aucune réaction pour le moment.